Delphine Sabat

del.png

Suite à sa formation de l’acteur au Cours Florent, Delphine Sabat crée avec trois autres camarades du cours (Fábio Godinho, Luca Besse et Julien Rochette) la compagnie tdp (théâtre de personne). Elle joue alors dans les productions du directeur artistique de la compagnie Fábio Godinho des partitions aussi variées que Salomé dans Le Privilège des Chemins de Fernando Pessoa, Criss dans Hôtel Palestine de Falk Richter ou Hélène dans Des Voix Sourdes de Bernard-Marie Koltès, mais aussi dans ses créations originales telles que Que la Terre m’étouffe si j’agis faussement (créée au Luxembourg) ou Sport(s) (performance autour du sport). En parallèle, elle apparaît dans des fictions pour la télévision française et participe à des web séries. Bilingue en anglais, elle a eu également l’occasion de tourner dans des court-métrages en anglais et de suivre un stage caméra en langue anglaise sous la direction de la réalisatrice franco-américaine Kim Massee. Ses pas la mènent au Luxembourg où elle est engagée par Myriam Muller dans deux de ses mises en scène : Dom Juan de Molière au Grand Théâtre de la Ville, et Love § Money de Dennis Kelly au théâtre du Centaure. Dans la région Grand Est, elle fait la rencontre de la compagnie Mavra et les rejoint sur deux projets du metteur en scène Jean-Thomas Bouillaguet L’île des esclaves de Marivaux et Britannicus de Racine au CDN Nancy Lorraine – La manufacture. Dernièrement, elle a travaillé sous la direction du metteur en scène et directeur du Théâtre de Chelles Frédéric Maragnani dans Le journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau. Prochainement, elle sera dans la distribution de Mentez-moi, la dernière création de la Compagnie 22 adaptée des aventures de Pinocchio de Collodi à l’Espace Bernard-Marie Koltès – Théâtre du Saulcy à Metz.