Fábio Godinho

fabio

Acteur, metteur en scène, performeur, Fàbio Godinho développe de variables activités autour du corps, au théâtre, en danse contemporaine, ou lors de performances artistiques. Il arrive en 2006 à Paris, et fait des études de théâtre au Cours Florent. En parallèle, il développe une recherche à la Sorbonne Nouvelle en Études Théâtrales (avec comme directeur de recherche Frédéric Maurin) sur le Jeu et le non-jeu dans le théâtre flamand. Il suit des stages avec entre autres Ahmed Madani, Jan Fabre et Fausto Paravidino. En 2009 il présente au Festival d’Avignon Le privilège des chemins de Fernando Pessoa avec sa compagnie, TDP (Théâtre de personne). En 2013 il est finaliste au Prix Théâtre 13 / Jeunes Metteurs en scène avec Hôtel Palestine de Falk Richter. En 2014 il participe au projet Les Iroquois, mis en scène par Nicolas Marchand, crée au CDN de Thionville. Il présente son texte Que la terre m’étouffe si j’agis faussement au Théâtre National du Luxembourg. En 2015 il présente Des voix sourdes de Bernard-Marie Koltès à la Loge à Paris (qui sera présenté également au Festival d’Avignon en 2016) et joue dans Dom Juan aux Théâtres de la Ville de Luxembourg sous la direction de Myriam Muller. En 2017 il est en tournée en France avec la compagnie Mavra dans Play Loud de Falk Richter, et avec Les cinq affreux aux Rotondes (Luxembourg) mis en scène par Marion Rothhaar, et retravaille avec Myriam Muller au Théâtre de la Ville de Luxembourg pour Rumpelstilzchen un conte des frères Grimm. Il montre également sa mise en scène Sport(s) au Théâtre Berthelot à Montreuil et au Théâtre de la Jonquière à Paris. Sa mise en en scène de Sales gosses (produite par le Théâtre du Centaure en 2018) représentera le Luxembourg au Festival d’Avignon off en 2020. Pour la pièce de Fabrice Melquiot J’ai pris mon père sur mes épaules Fàbio est assistant à la mise en scène à côté d’Arnaud Meunier à la Comédie de Saint-Étienne. Avec la compagnie TDP il continue la recherche autour de la notion du jeu au théâtre, notamment dans le spectacle L’Homme aux tartelettes (inspiré du Club des suicidaires de Robert Louis Stevenson) présenté au Théâtre Municipal Berthelot à Montreuil et également au Maroc (pour lequel Fàbio gagne le prix d’interprétation au Festival International de théâtre à Khouribga en 2019). Il collabore comme performeur à plusieurs films d’art conçu par son frère et artiste Marco Godinho, en 2017 avec __ filmé sur l’Etna en Italie et avec Written by Water présenté au pavillon luxembourgeois à la Biennale de Venise pour l’édition 2019. Au cinéma il travaille à plusieurs reprises pour Hadrien Besse, et aussi avec Luc Jabon et Lara Mack.