L’homme aux tartelettes

 

hat

L’HOMME AUX TARTELETTES
texte et mise en scène compagnie TDP / d’après les nouvelles de R. L. Stevenson (Le club des suicidaires) et Fernando Pessoa (Un dîner très original)

​Spectacle en salle
durée 50-60 min
Télécharger le dossier de présentation de “L’homme aux tartelettes” (PDF)

PRESENTATION COURTE DU SPECTACLE

Trois amis désespérés et déterminés à en finir avec la vie ont décidé de reproduire Le Club des Suicidaires imaginé par Robert Louis Stevenson dans une de ses nouvelles. Lors d’une ultime soirée entre amis les trois protagonistes vont prendre part à un jeu de dès endiablé. L’issue du jeu est le fruit du hasard mais une chose est sûre : le gagnant va mourir.
Le spectacle est à l’image d’une soirée entre amis, de “bons vivants” sous l’emprise du jeu et de la folie. L’homme aux tartelettes explique : “Chaque participant a 30 points de vie, et avec 6 dés il doit atteindre le score de 30 points. S’il est en-dessous des 30 points il perd la différence entre le jet de dés obtenus et 30, s’il est au-dessus il peut attaquer un adversaire et réduire d’autant ses points de vie. Le dernier survivant a gagné le droit d’être tué.” Mais attention, le public découvre au fil de la soirée que les règles sont plus obscures qu’elles ne le paraissent. Tous les joueurs ont leur rôle à jouer, le gagnant comme le perdant, ainsi que celui qui reste coincé entre les deux. “À présent, nous le savons bien, la vie n’est qu’une scène sur laquelle nous pouvons nous livrer à nos pitreries, tant que le rôle nous amuse. Il manquait une ultime commodité au confort moderne : une manière aisée, décente, de quitter cette scène.” R. L. Stevenson.

TEASER / CAPTATIONS

DISTRIBUTION

Luca Besse, Fábio Godinho, Julien Rochette

PRODUCTION

compagnie TDP / Théâtre municipal Berthelot – Jean Guerrin-Montreuil

PHOTOS

​Théâtre Municipal de Montreuil Berthelot – Jean Guerrin – / mai 2019 / crédits Gabriel Bertholon